Support en ligne

Trouver les supports en ligne pour vous aider à mettre en œuvre Optiflow™ Nasal High Flow dans votre établissement.
Pour plus de détails, contactez votre représentant Fisher & Paykel Healthcare local.

Frequently Asked Questions

Il convient de noter que le haut débit nasal est un traitement basé sur le débit, plutôt que sur la pression et que comme l'interface nasale n'est pas fermée, il est difficile de mesurer la pression exacte délivrée à un patient. En outre, plusieurs études cliniques suggèrent une augmentation de 0,5-1 cm d'eau par 10l/min, comme le montre le graphique ci-après.

Sztrymf et al. 2011 ont associé Optiflow à des avantages soutenus et bénéfiques sur l'oxygénation et les paramètres cliniques chez des patients avec insuffisance respiratoire aiguë. Son étude a montré que 15 minutes après le début de l'utilisation d'Optiflow, une amélioration significative est observée concernant la fréquence respiratoire et l'oxygénation, contre 30 minutes après pour le score de la dyspnée, les signes cliniques de détresse respiratoire et la fréquence cardiaque.

De manière similaire, Rittayamai et al. 2013 ont montré une amélioration significative chez des patients post-extubation et ont découvert que 5 minutes seulement après avoir commencé Optiflow, une amélioration de la fréquence respiratoire, de la fréquence cardiaque et de l'oxygénation a été observée, ceci étant le cas pour la dyspnée après 10 minutes.

Ces études suggèrent une fenêtre de temps pour observer la manière dont un patient réagit au traitement. Titrer le débit et/ou l'oxygène pour répondre au résultat souhaité pour le patient.

L’Optiflow délivre un air chauffé et humidifié, et de l'oxygène (21% à 100% selon les besoins) à des débits jusque 60 L/min. L’Optiflow favorise les mécanismes clés d'action, – la diminution de l'espace mort, la pression dynamique positive des voies aériennes, l'humidification des voies aériennes, le confort du patient et l’apport d'oxygène (selon les besoins).

En savoir plus sur les mécanismes d’action de l’Optiflow

Quels effets la pression dynamique a-t-elle? Fonction du débit, la pression favorise une inspiration plus facile et prolonge l'expiration, ce qui améliore l'efficacité respiratoire.

La pression positive dynamique des voies aériennes délivrée par l’Optiflow peut être associée à divers bénéfices cliniques, dont la diminution du travail respiratoire et l'amélioration de l’oxygénation.

La quantité de pression positive des voies aériennes dépend de plusieurs variables, parmi lesquelles: l'ouverture ou la fermeture de la bouche du patient, les dimensions des canules par rapport aux narines, le niveau du débit de gaz, et l'anatomie de chaque patient.

En savoir plus sur la pression positive dynamique des voies aériennes

L'humidification donne une meilleure tolérance et améliore la clairance mucociliaire pulmonaire.

En savoir plus sur l'humidification des voies aériennes

Des lunettes nasales standard délivrent un gaz sec et froid. Au contraire, l’Optiflow délivre des gaz conditionnés (37 °C avec 44 mg/L H2O) sur une plage de débits jusque 60L/min.

Des preuves cliniques ont montré que l'Optiflow est associé à un confort et une tolérance améliorés du patient. 

En savoir plus sur les résultats cliniques améliorés en matière de confort

En outre, les canules nasales de grand diamètre sont conçues de manière ergonomique pour augmenter la tolérance à des débits plus élevés en dispersant le gaz sur une surface plus large. 
 
Plus d'infos sur l'interface nasale Optiflow

 

Chaque patient est différent avec sa propre demande ventilatoire; toutefois, un principe de base de l'Optiflow Nasal High Flow est de délivrer un débit égal ou supérieur au débit inspiratoire de pointe du patient.

Le tableau ci-contre donne les débits initiaux et les plages de débit utilisées dans des études cliniques majeures.

En outre, Parke et al. a mené une étude pour décrire la manière dont l'oxygénothérapie est prescrite, délivrée et suivie dans les unités de réanimation de Nouvelle-Zélande et d'Australie. Dans les protocoles utilisés dans 16 unités de réanimation, le débit initial moyen pour le haut débit nasal était de 38L/min (Ecart standard 5L/min, plage de 30 à 50L/min) et le débit maximum moyen de 57L/min (Ecart standard 12L/min, plage de 35 à 70L/min).

En savoir plus sur les études cliniques

 

Downloads Library

Instructions d’utilisation de l’OPT970

(PDF 2,3MB)

Télécharger

Télécharger la nouvelle appli du simulateur AIRVO™ 2 gratuitement

 Utilisez l'appli pour:

  • Apprendre à utiliser l'AIRVO 2
  • Apprendre à d'autres personnes à utiliser rapidement et facilement l'AIRVO 2
  • Tester vos compétences

  

   

Expérience Optiflow™ FIRST

Permettez-nous de vous proposer un essai d’évaluation qui vous convienne.