Le voyage de Théo vers la santé

Théo s'est lancé dans la vie beaucoup trop tôt.  À 720 grammes, sa vulnérabilité était manifeste.  Son papa inquiet pouvait même mettre son alliance autour de la cheville de Théo.

Grâce à une équipe soignante dévouée et à des solutions thérapeutiques respiratoires perfectionnées, Théo s'épanouissait chez lui 60 jours après avoir été incapable de prendre sa première respiration spontanément.

L'humidité optimale a joué un rôle majeur dans la récupération de Théo. À chaque étape de son voyage, l'humidité a permis d'assurer des résultats optimaux, d'intensifier le confort et d'assister la croissance et le développement de Théo.

Le voyage de Théo vers la santé constitue un miracle de la médecine moderne. Il s'agit également là d'une histoire familière car chaque jour dans le monde entier, des milliers de petits Théo bénéficient d'une assistance respiratoire qui les sauve.

Dès la première respiration de Théo, le continuum des soins respiratoires néonatals par F&P a facilité le passage d'une fonction pulmonaire immature et assistée à l'autonomie respiratoire. Voici comment cela s'est passé:

 

Toby's Timeline

Jour 1

Théo ne respirait pas à sa naissance et il a été réanimé en toute sécurité avec la réanimation à pièce en T. Des pressions contrôlées précises ont servi à protéger les poumons délicats de Théo. Une fois dans en USIN, Théo a entamé son traitement de 22 jours par ventilation invasive.

Jours 1 - 22

L'humidité optimale a aidé au cours de cette phase de ventilation invasive en assistant les fonctions de défense des voies aériennes de Théo et la ventilation. Heureusement, Théo a pu être énormément en contact avec ses parents et le personnel infirmier a encouragé l'établissement vital des liens. Une fois que Théo respirait spontanément, il est passé à la CPAP.

Jours 22 - 34

La ventilation spontanée en pression positive continue (CPAP) associée à l'humidité optimale a amélioré son assistance respiratoire et a protégé ses poumons. Après 12 jours, Théo a commencé à alterner entre la CPAP et un haut débit nasal par une canule nasale. Les soins kangourou pouvaient enfin commencer !

Jours 35 - 41

Le haut débit nasal (NHF) a contribué à réduire la pression exercée sur le nez délicat de Théo. Très vite, il a pu être transféré dans une chambre de soins moins intensifs avec un NHF de 4 L/min. L’association de l'humidité optimale et d'une canule nasale a permis de délivrer de façon confortable et efficace des débits d'oxygène plus importants que ce qui aurait pu être délivré avec un procédé classique.

Jours 42 - 60

Après une semaine de NHF, Théo est passé à l'oxygénothérapie à bas débit. L'ajout de l'humidité optimale a amélioré le confort de Théo tout en optimisant sa clairance mucociliaire. Une fois que les habitudes d'alimentation ont été établies, un Théo épanoui et ses parents faisaient leurs adieux émus au personnel de l'USIN !

Remarque: Bien que les noms et les images aient été modifiés afin de protéger l'identité de la famille, cette brochure se fonde sur des faits réels.