Humidification

Chez Fisher & Paykel Healthcare, nous fournissons des soins pour une gamme de patients tout au long du continuum des soins respiratoires pédiatriques. Ces patients peuvent être des nouveau-nés, des nourrissons et des enfants.

Fisher & Paykel Healthcare offre une solution complète pour l’assistance respiratoire humidifiée pour tous les traitements du continuum de soins respiratoires pédiatriques.  

Humidification des voies aériennes

 

Le système respiratoire d’un nouveau-né’ a besoin d’humidité pour préserver l’équilibre physiologique, aider les mécanismes de défenses naturelles et conserver l’énergie nécessaire à la croissance et au développement.

Les avantages résidant dans le fait de fournir des gaz chauffés et humidifiés dans toutes les formes d’assistance respiratoire sont bien reconnus par la recherche1–4 et la pratique clinique.5–7

Qu’est-ce que l’humidité ?

Ventilation invasive- Humidité absolue

Humidité absolue (HA)

Elle représente la quantité totale de vapeur d’eau contenue dans un volume de gaz donné. L’humidité absolue correspond à la masse de vapeur d'eau par volume de gaz (mg/L).
 
Ventilation invasive- Humidité absolue

Humidité relative (HR)

Elle tient compte de l'eau contenue dans le gaz, comparée à la quantité d’eau qu’il peut contenir avant que la vapeur ne se condense en eau liquide. L’humidité relative s’exprime en pourcentage.

 

Ventilation invasive- La température influe sur l’humidité.

La température influe sur l’humidité.

La quantité de vapeur d’eau que peut contenir un gaz augmente avec la température du gaz. Un gaz chaud peut contenir plus de vapeur d’eau qu’un gaz froid.3
 

Ventilation invasive- Taille des particules


Taille des particules

Les particules de vapeur d’eau sont trop petites pour transporter des bactéries ou des virus. Les humidificateurs chauffants créent de la vapeur d’eau.8–12
 

Pourquoi l'humidification est-elle importante ?

La ventilation invasive renforce le mécanisme de défense.

Aider les mécanismes de défenses naturelles dans les voies aériennes

Le mécanisme de défense primaire : Les réflexes tels que l’éternuement, la toux et les réflexes pharyngés sont facilités par la filtration naturelle assurée par les poils du nez et les voies aériennes supérieures. Chez les prématurés, ces mécanismes peuvent être immatures.13–15

Transport mucociliaire – Deuxième ligne de défense : Le rôle du système de transport mucociliaire consiste à piéger les contaminants inhalés (dans le mucus), à les transporter et à les évacuer des voies aériennes. L’efficacité de ce mécanisme repose sur plusieurs facteurs, notamment la température et l’humidité des gaz inspirés.16,17

Moins le gaz inspiré est humide, plus le trajet qu'il parcourt dans les voies aériennes est long avant d'atteindre la température et l'humidité physiologiques.18

Conservation de l’énergie pour la croissance et le développement

Favorise la conservation de l’énergie pour la croissance et le développement.

À la naissance, les nouveau-nés sont exposés à un stress lié au froid et une perte de chaleur immédiats. Les prématurés peuvent également posséder des capacités limitées de production de chaleur et avoir davantage besoin de préserver leurs réserves d'énergie limitées.19

Les nourrissons ont besoin d’énergie pour leur croissance et leur développement, c’est pourquoi il est important de les aider à se thermoréguler. De nombreuses interventions sont possibles, comme s’assurer d’un environnement thermique neutre, disposer de serviettes séchantes et de couvertures, d’un appareil de réchauffement radiant ou d’un contact peau-à-peau.

Les traitements fournissant de l’humidité sont également importants pour favoriser la conservation de l’énergie. Lorsque les niveaux d'humidité inhalés sont inadéquats, la vapeur d'eau s’échappe des muqueuses respiratoires jusqu'à ce que le gaz inspiré atteigne 37 °C, 44 mg/L. Le coût énergétique de chaque gramme d'eau extrait des muqueuses est de 0,58 kCal (2,4 kJ) pour le nourrisson.20
 

Confort et tolérance au traitement

Améliore le confort du patient et la tolérance au traitement

Outre le fait d’aider les mécanismes de défenses naturelles dans les voies aériennes et de favoriser la conservation de l’énergie pour la croissance et le développement, il a été démontré qu’une humidification adéquate en cas d’assistance respiratoire améliorait le confort du patient et la tolérance au traitement.4,21–23

Même si ces données proviennent essentiellement de patients adultes, les principes s’appliquent également à la population pédiatrique.24–26 En particulier, l’humidification est associée à la clairance des sécrétions et à la prévention de l’assèchement des voies aériennes, qui peuvent ensuite améliorer la compliance pulmonaire et le travail respiratoire.27–29

.