Aperçu du traitement

Haut débit nasal (NHF) 

Le haut débit nasal est un mode d’assistance respiratoire non invasive qui administre de hauts débits d’un mélange d’air et d’oxygène par une canule nasale.1

Comment le traitement par NHF fonctionne-t-il?

Le haut débit nasal est un traitement conçu comme un système ouvert qui comprend habituellement une source de débit pour mélanger l’air et l’oxygène, un humidificateur pour chauffer et humidifier le mélange de gaz, ainsi qu’un circuit et une interface pour administrer le gaz humidifié au patient. Un dimensionnement approprié de la canule nasale est important pour garantir le maintien d’un système ouvert.
 

Le haut débit nasal est associé à une gamme de mécanismes d’action qui procurent des avantages physiologiques.

Mechanism of Action
Reduces Anatomical Dead Space

Réduit l’espace mort anatomique

Le principal mécanisme d’action du haut débit nasal s’effectue par écoulement de l’espace mort anatomique dans la cavité nasopharyngée.2

Le débit de gaz en continu alimente les voies respiratoires supérieures en gaz oxygéné et limite la réinspiration de dioxyde de carbone (CO2), améliorant ainsi l’échange gazeux pulmonaire.2,3


Animation montrant l’administration du haut débit nasal et l’élimination du CO2 des voies respiratoires supérieures réduisant ainsi le volume de l’espace mort anatomique.
étude physiologique de Milesi et al. 2013

Administre une pression positive respiratoire dynamique

Avec le haut débit nasal, le débit est prescrit et réglé. Un niveau de pression positive respiratoire dynamique est généré par le débit, qui dépend d’une gamme de facteurs comme le poids du nouveau-né, le débit réglé et l’occlusion nasale.4

Par conséquent, il est important de s’assurer que la canule nasale ne bouche pas les narines de façon à maintenir ouvert le système de haut débit nasal.

Il a été démontré que la pression positive respiratoire dynamique associée au haut débit nasal réduit l’effort à l’inspiration et le travail respiratoire comparativement à l’oxygénothérapie standard.5-7 Le travail respiratoire est la force nécessaire pour dilater les poumons pour vaincre leurs propriétés élastiques.

 

Favorise l’hydratation des voies aériennes

Le haut débit nasal administre un mélange humidifié d’air et d’oxygène, préservant la muqueuse nasale et améliorant la fonction mucociliaire.8

Le haut débit nasal réduit la sécheresse et les lésions de la muqueuse et améliore la clairance des sécrétions comparativement à l’oxygénothérapie standard.9 Les lignes directrices issues du consensus suggèrent que le haut débit nasal devrait toujours être adéquatement chauffé et humidifié.10,11
Oxygène d’appoint

Oxygène d’appoint

Le haut débit nasal se différencie de l’oxygénothérapie standard en ce qu’il peut administrer avec exactitude un FiO2 prescrit lorsque le débit réglé atteint ou dépasse le débit inspiratoire requis maximal d’un patient.12,13

Le FiO2 est la proportion d’oxygène dans l’air qui est inspirée.13 En plus de la capacité à administrer le FiO2 avec exactitude, les mécanismes associés au haut débit nasal ont pour effet d’améliorer l’état de l’oxygénation.14-16

Améliore le confort du patient

Comme le haut débit nasal est un système ouvert, il est délicat pour le nez.

Comparativement à la pression positive respiratoire en continu, le haut débit nasal améliore le confort pour le patient, l’observance et la tolérance au traitement.17,18 Le haut débit nasal est également associé à une réduction significative des taux de traumatismes nasaux.19-22

Pour évaluer le confort du patient, les études ont utilisé des mesures objectives comme la fréquence cardiaque, les expressions faciales et les mouvements.18

Applications du haut débit nasal basées sur des données probantes

Des données probantes bien établies expliquent comment le haut débit nasal peut être utilisé comme assistance tout au long de l’hospitalisation du patient.
En savoir plus sur les applications du haut débit nasal auprès de différentes populations.

.